La vaccination prophylactique contre les HPV est une stratégie efficace de prévention contre les lésions associées aux HPV. Deux vaccins prophylactiques sont aujourd’hui disponibles, l’un bivalent, Cervarix® qui cible les HPV16 et 18; et l’autre quadrivalent, Gardasil® qui cible les HPV16 et -18 ainsi que deux HPV bas risque -BR, les HPV6 et 11. Un troisième vaccin nonavalent, Gardasil 9 sera bientôt disponible ; il protège contre les HPV 6, 11, 16, 18, 31, 33, 45, 52, et 58.
Ces vaccins sont composés de protéines virales L1 produites in vitro et assemblées en capsides virales vides, non infectieuses et non oncogéniques appelées VLP (pour virus-like particles). Ces vaccins stimulent la production d’anticorps dirigés contre la protéine de capside L1 pour empêcher l’infection par les HPV ciblés. En France, la vaccination anti-HPV est recommandée par le Haut Conseil de la Santé Publique pour les jeunes filles de 11 à 14 ans avec un rattrapage possible jusqu’à 19 ans révolus. Des recommandations vaccinales contre les infections à HPV chez les hommes sont aussi disponibles. Les modalités pratiques et schémas vaccinaux sont décrits dans le calendrier vaccinal.

Liens utiles:
• Questions-Réponses “La vaccination contre les infections liées au papillomavirus humains (HPV) pour prévenir le cancer du col de l’utérus” avec ce lien
• Concertation citoyenne sur la vaccination avec le lien
• Télécharger la brochure sur “la vaccination contre les HPV, pour se protéger du cancer du col de l’utérus” sur ce lien.