Nouvelles recommandations pour le dépistage du cancer du col chez les femmes de plus de 30 ans

L’HAS (Haute Autorité de Santé) recommande maintenant la recherche des papillomavirus humains pour le dépistage primaire du cancer du col chez les femmes de plus de 30 ans, à la place de la cytologie liquide. La cytologie liquide n’est plus recommandée en première intention de 30 à 65 ans. Cela s’appuie sur de nombreuses publications montrant la supériorité du test HPV dans ce cas.

La société française de colposcopie et de pathologie cervico-vaginale rapporte ces recommandations concernant le dépistage du cancer du col de l’utérus. De plus amples informations sont disponibles sur leur page (SFCPCV).

Le document complet de synthèse et recommandations de l’HAS est disponibles en cliquant ci-dessous.